• Annonces du Premier Ministre sur le plan de déconfinement

    Madame, Monsieur,

    Le Premier ministre a détaillé hier la stratégie de déconfinement qui s’appliquera à compter du 11 mai, à condition que nous persistions dans nos bonnes pratiques et qu’ainsi, les indicateurs sanitaires permettent sa mise en œuvre.

    Le déconfinement s’effectuera par phases de trois semaines (du 11 mai au 2 juin, puis du 2 au 21 juin), selon des modalités différenciées par département. Les situations des départements seront publiées et mises à jour à partir du 7 mai.

    Retrouvez ci-dessous les annonces, ainsi qu’un récapitulatif illustré :

    A partir du 11 mai, trois axes : protéger, tester, isoler

    Protéger : il est impératif que chacun adopte les comportements pour éviter la contamination. Le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale ainsi que le port du masque dans les conditions prévues par le plan national.

    Tester : à la sortie du confinement nous allons massifier les tests. Notre objectif est de 700 000 tests virologiques par semaine. Ce chiffre s’appuie sur les estimations du conseil scientifique : sont prévus l’apparition de 1000 à 3000 cas par jour. Cela impliquera de tester entre 20 et 25 personnes autour de chaque personne contaminée grâce à la mobilisation des laboratoires publics et privés pour permettre de créer des accès de proximité. Ces tests seront remboursés par l’assurance maladie.

    Il y aura une mobilisation des professionnels de santé libéraux qui constitueront la première ligne dans la recherche des cas contacts. Ils seront accompagnés. Les équipes de l’assurance maladie seront en appuis. Des brigades par département seront chargées de remonter les cas contacts et d’assurer le suivi des tests, ainsi que l’application de la doctrine nationale

    Isoler : l’objectif final est de permettre d’isoler les porteurs pour casser la chaine de transmission. Cet isolement signifie la prise de mesures de précaution collectives qui doivent être suivies en appuis sur la base du civisme de chacun.

    Les préfets et les collectivités vont définir avec les acteurs associatifs, les professionnels de santé, le plan d’accompagnement des personnes positives. Celles-ci qui pourront choisir de se confiner chez elles avec les membres du foyer ou dans un lieu mis à dispo (ex : hôtels réquisitionnés)

    Les outils numériques seront forcément complémentaires. Les dispositifs exposés précédemment ont des faiblesses, notamment l’impossibilité de reconstituer les chaines d’exposition, tout particulièrement en milieu urbain.

    Le détail des annonces :

    • Masques et tests
    • Entreprises invitées à équiper leurs salariés en masques
    • Port obligatoire au collège, pour le personnel et les élèves
    • Port obligatoire dans les transports en commun
    • Port de masque interdit pour les enfants en maternelle
    • Port du masque non recommandé pour les écoliers en élémentaire
    • Port du masque préférable dans les commerces
    • Réserve hebdomadaire de 5M de masques lavables pour nos concitoyens les plus précaires
    • Masques commandés par les collectivités pris en charge à 50% par l’Etat
    • 30 avril : mise en place de la plate-forme d’e-commerce gérée par La Poste pour faciliter la distribution de masques
    • 700 000 tests virologiques par semaine après le 11 mai
    • 100 % des tests pris en charge par l’assurance maladie
    • Isolement pour toute personne testée positive ainsi que son entourage
    • Écoles
    • 11 mai : réouverture des crèches, 10 enfants maximum par groupe
    • 11 mai : réouverture des écoles sur la base du volontariat
    • 18 mai : ouverture progressive, en fonction des départements, des collèges sur la base du volontariat
    • Fin mai : examen final pour les lycéens
    • 15 élèves maximum par classe
    • Fin mai : décision pour les lycées généralistes
    • Début juin : priorité de réouverture aux lycées professionnels
    • Universités fermées jusqu’en septembre
    • Travail et commerces
    • 11 mai : ouverture de la majorité des commerces
    • Cafés et restaurants fermés au moins jusqu’à fin mai
    • Marchés autorisés sauf si décision contraire du maire ou du préfet
    • Centres commerciaux de plus de 40 000 m2 resteront fermés selon accord des préfets
    • Télétravail à poursuivre dans la mesure du possible
    • Dispositif d’activité partielle reste en place jusqu’au 1er juin
    • Transports
    • 70 % du trafic à la RATP
    • Condamnation d’un siège sur deux dans tous les transports en commun
    • Masque obligatoire dans tous les transports en commun y compris les bus scolaires, VTC et taxis
    • Déplacement à plus de 100 km interdit sauf pour motif professionnel ou familial impérieux
    • Culture et loisirs
    • Interdiction des sports collectifs, de contact et en lieu clos
    • 11 mai : ouverture des bibliothèques, médiathèques et petits musées
      Grands musées, théâtres, cinémas, salles de concert fermés
    • Salle des fêtes et polyvalentes fermées jusqu’au 2 juin
    • Parcs et jardins rouvriront dans les départements peu touchés
    • Plages fermées au moins jusqu’au 1er juin
    • Evénements regroupant plus de 5000 participants décalés à partir de septembre
    • Célébrations
    • Pas de célébration religieuse avant le 2 juin
    • Mariages interdits en mairie et dans les lieux de cultes
    • Cérémonies d’obsèques limitées à 20 personnes
    • 11 mai : réouverture des cimetières
    • Rassemblements de plus de 10 personnes interdites

    Nous allons tous devoir réapprendre à vivre avec le virus. Simplement, je vous demande tous de persévérer, jusqu’au 11 mai. Restez vigilants et plus que jamais, restons fraternels, solidaires et responsables.