Navigation

J’ai participé lundi 9 avril 2018 à la Préfecture des Deux-Sèvres à la première réunion de concertation sur l’accompagnement des agriculteurs suite à la nouvelle carte des zones défavorisées simples.

Je prends acte de cette nouvelle carte qui a été portée par les autorités françaises auprès de la Commission européenne. Cette nouvelle carte est désormais stable. Il reste encore un critère important à déterminer, la définition et l’application de la continuité territoriale.

Ce critère doit encore être validé par la Commission européenne. Il va permettre de traiter des enclaves non classées.

Cette nouvelle carte conduit à la sortie de certains territoires. Cela implique donc que les agriculteurs bénéficient d’un accompagnement.Un comité de pilotage va être mis en place très prochainement avec le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation en lien avec les agriculteurs et les territoires concernés. A ce titre, quartes groupes de travail sont également mis en place avec l’état, la Région et la chambre d’Agriculture.

Je reste mobilisé pour la mise en ouvre des mesures d’accompagnement et pour la mise en place du critère de continuité territoriale.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other